fbpx
3

#34 – Report et annulation de course: comment y faire face?

Report et annulation de course: quelle attitude adopter lorsque votre objectif vous file entre les doigts ?

L’épidémie de coronavirus a conduit ce weekend à l’annulation du Semi et du Marathon de Paris. Déception, frustration, incompréhension: les émotions qui ont parcouru les coureurs suite à cette annonce nous invitent à vous donner quelques conseils pour mieux se préparer face à au report ou à l’annulation d’une course.



Le récent report du semi marathon de Paris nous rappelle à une réalité parfois difficile : après des semaines d’entraînement, le jour J la compétition n’a pas lieu. Alors qu’il s’agisse d’une course objectif ou simplement étape, la gestion de ce moment délicat est primordial pour garder tous les bénéfices de l’entraînement réalisé en préparation de ce rendez-vous manqué pour en faire les prémices d’une conclusion heureuse.

Annulation, report, pas si rare que cela

Les reports ou annulation de course, parfois eu dernier moment, ne sont pas des phénomènes rares ou récents. En 2012, suite au passage du cyclone Sandy, le plus célèbre des marathons, le Marathon de New York, est annulé. En 2019, la Hard Rock, ultra trail outre atlantique est également annulé pour raisons climatiques. À l’automne 2019, c’est le 10km de Paris Centre qui est reporté de 15 jours. Quelques exemples qui montrent que l’événement qui vient de frapper le semi-marathon de Paris n’est pas si rare que cela.

Annulation du Marathon de New York

Et les chiffres sont formels, les coureurs inscrits sur ces épreuves s’en sont bien remis. Nous allons donc voir comment procéder pour que ce moment, pour le moins désagréable, ne soit au plus qu’une péripétie dans votre long vécu de coureur.

La gestion des émotions et le nécessaire rebond suite à l’annulation de course

Sur le coup, aucun coureur, aucune coureuse ne saute de joie à l’annulation du report ou de l’annulation d’une course…à part peut-être celles et ceux qui viennent juste de vendre leur dossard car ils/elles n’étaient pas dans la possibilité de s’aligner au départ.

Les sentiments qui émergent alors sont l’injustice, la colère, l’incompréhension, la perte de motivation, le ras le bol… Ne cherchez pas à nier ces sentiments. Exprimez-les, vivez-les. Vous venez de passer des semaines à vous entraîner sérieusement, vous vous sentiez fin prêt, vous avez peut-être même effectué un long et coûteux voyage pour vous rendre sur le lieu de la course…donc oui, même si certains vous prennent pour un fou vous avez le droit de penser que le monde s’écroule et que c’est la pire des choses qui pouvaient vous arriver.

Mais rebondissez rapidement. Prenez de la hauteur et du recul. Le meilleur moyen c’est de se remettre en selle, comme lorsque l’on tombe à vélo ? Alors là il s’agira plutôt de remettre les baskets. Le jour même où devait avoir lieu la course, vous êtes censés être dans les conditions optimales. Profitez-en pour faire une bonne séance et évacuez toute la frustration que vous pouvez alors ressentir. Et ensuite, remobilisez-vous sur un nouvel objectif.

Le choix du nouvel objectif : dernière étape pour faire fructifier votre préparation

Le nouvel objectif dépendra évidemment des raisons qui ont fait que vous n’avez pas pu faire votre course. S’il s’agit d’un report dans un délai restreint vous permettant de vous aligner à nouveau, ce n’est que partie remise.

S’il s’agit d’un report ou d’une annulation de course lié à une situation qui peut perdurer, fixez-vous un objectif à moyen terme et reprenez tout d’abord par une période de développement général où le travail de VMA et de la vitesse seront au cœur de vos entraînements.

En tout état de cause n’arrêtez pas tout du jour au lendemain sur le coup de la déception. L’entraînement en course à pied bénéficie du phénomène d’accumulation au fil du temps donc tout ce que vous avez fait pour votre préparation pour cette compétition annulée ou reportée servira le reste de vos entraînements, que ce soit pour le même type de distance ou d’autres.

Une question qui peut se poser est celle de repartir ou non sur la préparation du même type de course. Cela doit faire l’objet d’une réelle réflexion, notamment s’il s’agit d’un marathon. En effet, vous venez de passer des semaines, des mois à préparer votre objectif et cela a évidemment impacté votre quotidien mais aussi celui de votre entourage.

Posez-vous la question de savoir si vous êtes prêts à repartir pour un tour et si vos proches le sont aussi. La vie de coureur à pied est faite d’équilibre dans lequel l’entourage joue un rôle fondamental. Il s’agit donc de bien prendre en compte l’ensemble des dimensions pouvant impacter le fait de repartir sur le même type de préparation.


PRÉPARATION MARATHON – LES 7 ERREURS À ÉVITER – NEWSLETTER


VMA Boost Challenge

3 comments on #34 – Report et annulation de course: comment y faire face?

  1. Virginie dit :

    Merci pour cette émission qui était exactement ce dont j’avais besoin aujourd’hui!!!!
    Et merci pour ce podcast que j’adore et que je recommande à tous les coureurs.
    Virginie qui était inscrite au semi et au marathon de Paris…

    1. Pierre-Emmanuel Huteau dit :

      Allez Virginie on pense à toi, il y en aura d’autre des courses !

  2. Xavier dit :

    Merci pour vos podcast. Il y a pire dans la vie que des annulations de course alors que des dizaines de gens meurent tous les jours de cette épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top