fbpx
5

#8 – La discipline, votre alliée pour réussir

Autodiscipline : votre meilleure alliée pour réussir

Fonction essentielle au développement humain, à son évolution, la motivation est-elle l’unique moteur de performance ? Peut-on réellement se reposer uniquement sur cette force qui est en nous pour déplacer les montagnes ? Malheureusement non. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, la meilleure alliée de la motivation pour réussir est l’autodiscipline. Explications.

Autodiscipline : votre meilleure alliée – Résumé

  1. La motivation est une force illimitée mais fluctuante
  2. L’autodiscipline est la mise en action de la motivation
  3. Pour analyser sa motivation il faut se centrer sur soi et se comprendre
  4. Le plan d’entraînement est l’alpha et oméga de la performance
  5. Les rituels permettent de se libérer par l’organisation

La motivation : force sans limites mais tellement aléatoire !

La motivation est un force d’une telle puissance qu’elle permet à priori de déplacer les montagnes. C’est grâce à elle que des hommes ont mis le pied sur la lune avec des ordinateurs bien moins puissants que le moindre de nos portables. C’est elle qui a poussé des hommes à rêver et rendre possible le voyage aérien. Et avant tout c’est elle qui a permis notre survie à une époque où chaque journée de l’Homme était dictée par une simple équation : manger et ne pas se faire manger !

Mais la motivation est un sentiment. Et comme tout sentiment il est fluctuant. Nous l’avons tous ressenti que ce soit d’un jour à l’autre, voire d’une heure à l’autre, notre motivation varie. Au plus haut, lorsque nous prenons tout un ensemble de (bonnes) « résolutions » le 31 décembre, elle peut être proche du néant dès le lendemain avec un réveil aux effluves embrumés…

Il est donc essentiel d’associer à ce puissant sentiment le moyen concret de le transformer en accomplissement. Et cette baguette magique s’appelle l’autodiscipline.

autodiscipline

L’autodiscipline : l’absence de choix pour l’accomplissement

Il faut bien comprendre ce que nous mettons derrière le vocable d’autodiscipline. C’est tout simplement l’absence de choix. Nous programmons une tâche à effectuer, nous l’effectuons. Nous programmons une chose à faire, nous la faisons. Nous avons tous connus ce moment où en rentrant du travail, il pleut, la journée a été pénible et pourtant une séance d’entraînement est programmée. Elle est programmée mais on se demande si on ne serait pas mieux au chaud tranquille à la maison avec sa petite famille. Et bien l’autodiscipline dans cette situation très classique, c’est tout simplement ne pas laisser s’exprimer cette petite voix en nous au point de l’écouter.

Contrairement à une idée répandue ces dernières décennies, le bonheur de l’Homme ne se trouve pas dans le confort. Le confort peut certes constituer une partie d’une vie heureuse mais il n’en constitue pas l’élément central. Le bonheur de l’Homme se trouve dans son accomplissement. Une sortie running de 1h dans le froid et sous la pluie procurera un sentiment de satisfaction et d’accomplissement incomparable au sentiment qui serait le vôtre après 1h passée devant la télé à manger des chips.

autodiscipline

Comme en tout chose, il ne suffit pas de décréter qu’on va être autodiscipliné pour l’être. Nous vous proposons une règle en 3 étapes qui vous servira dans votre pratique sportive (mais pas uniquement…) et vous permettra d’atteindre vos objectifs qui sont le fruit de votre ambition-motivation.

1 – Analyser et comprendre votre motivation

Que ce soit courir un marathon en moins de 3h, finir un 10km, ou s’entraîner 3 fois par semaine…il est essentiel que vous sachiez pourquoi vous avez cet objectif et quelle motivation le nourrit. Comme nous l’avons évoqué dans l’article relatif au stress, il est important que votre motivation soit sous tendu par un élément personnel. L’objectif que vous poursuivez doit être lié à un accomplissement individuel, personnel. Il ne doit pas être lié à une recherche de satisfaction d’ego (plaire aux autres, être plus fort que les autres….).

2 – Le plan d’entraînement : l’outil indispensable de votre objectif

Le plan d’entraînement fixe les jours des séances, leurs contenus. C’est les rails que vous devez suivre pour arriver à destination. Aucun prétexte ne doit vous en détourner. Il constitue l’alpha et l’omega de l’organisation de votre pratique sportive. Il ne vous laisse pas le choix. Alors évidemment dit ainsi, cela peut sembler quelque peu apeurant. Mais n’oubliez pas que la course est une pratique que vous aimez. Et pour atteindre vos objectifs vous devrez vous concentrer sur le plan, aimer vous entraîner et au final délaisser l’obsession du résultat final. Faîtes ce que vous avez à faire, et, tôt ou tard, le résultat sera au rendez-vous.

Une astuce pour éviter de réfléchir trop longtemps à la réalisation de votre sortie suivant les conditions du jour : la veille ou le matin avant de partir, préparez vos affaires de course et mettez-les dans un endroit stratégique pour ne pas les louper dès votre retour, sans encombrer la maison non plus ;-D

3 – La mise en place de rituels ou le train-train pour être libre

Dit ainsi, la formule peut sembler provocatrice ou totalement déraisonnée. Et pourtant… La création (il est important que vos rituels soient les vôtres, correspondent à votre personnalité) de rituels répond à la nécessité d’autodiscipline. Ces rituels tout d’abord vous placent dans un cadre rassurant. Leurs réalisations, elles, vous mettent dans un climat de confiance. Et cela vous fait gagner en temps et en énergie. En effet, le cerveau utilise beaucoup de temps et d’énergie à faire des choix. Réduire les choix annexes en instaurant des rituels préserve la fatigue décisionnelle qui nous guette toutes et tous. En effet, nous sommes amenés à prendre des milliers de décisions chaque jour. Annulez celle qui sont, à vos yeux, secondaires vous permettra de vous concentrer sur les réels choix à opérer. Ainsi, mais sans forcément aller jusque-là, Mark Zukerberg (fondateur de Facebook) est connu pour s’habiller tous les jours de la même manière (hors situation particulière évidemment) pour ne pas perdre de temps et d’énergie à une décision qu’il considère comme secondaire.

autodiscipline course a pied

Vous avez tout à gagner à devenir discipliné, pour vous faciliter la vie. Vous aurez parfaitement acquis cette compétence quand vos entraînements deviendront automatiques et que vous n’aurez presque plus besoin d’y penser. Le rêve pour tout sportif 🙂

Soyez donc motivés comme jamais mais n’oubliez pas d’être disciplinés comme toujours !

5 comments on #8 – La discipline, votre alliée pour réussir

  1. Léa dit :

    Super Podcast !

    Très inspirant, et qui permet de bien comprendre la différence entre motivation & autodiscipline, la deuxième notion dont je n’avais pas forcément conscience.

    C’est un plaisir de courir en écoutant vos podcasts, je les attends avec impatience !

    1. Guillaume & Fred dit :

      Merci pour tes encouragements Léa !

    2. MARTIN louis dit :

      Dément les gars, vos podcast dans les oreille pendant mes sorties longues de vélo 🙂

      Composante de la motivation (parce que s’arrêter à dire, « parfois je suis motivé, parfois non », c’est LA bonne excuse).
      Mais ça vient d’où la motivation ?!
      3 composantes : envie, satisfaction et implication.
      Si une des 3 composante et pas bonne, alors motivation en baisse et/ou moins durable.
      Pour amplifier et maintenir la motivation il faut la mettre a la lumière des valeurs associées a la personne 🙂

      Keep going !

  2. IR dit :

    Super podcast. J’adore la dynamique mise en place entre Guillaume et Fred, les rôles joués par chacun qui nous permettent, à nous, simples coureurs du dimanche, d’en apprendre plein chaque semaine.
    La partie lifestyle est très raffraichissante egalement.
    J’aimerais entendre, entre deux discussions, un petit extrait de musique different à chaque fois, une musique entrainante, que vous conseilllez pour la course par exemple.
    Continuez, j’adore vous ecouter pendant mes sorties d’entrainement !

  3. Sylvain dit :

    Très instructif cet épisode, et au combien vrai. Merci pour ce travail ! La distinction entre les deux notions est très clair et, je m’en rend compte maintenant, vraiment importante. A méditer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER!

  • Des contenus exclusifs
  • Les épisodes en avant-première
  • Des conseils personnalisés pour booster vos performances