fbpx
0

L’hydratation dans le processus de récupération: quand et comment boire après un entrainement?

Que tu sois débutant ou expérimenté, la récupération est la base de tout entraînement. Avec « Run To Progress», Hyundai te partage toutes les méthodes de récupération essentielles pour optimiser ta progression et booster ton plaisir.

L’hydratation dans le processus de récupération: quand et comment boire après un entrainement?

Au même titre que l’oxygène (plus exactement du dioxygène), l’eau est indispensable à la vie humaine. C’est particulièrement vrai pour les coureurs, qui doivent veiller à maintenir une bonne hydratation. Mais quand et comment boire après un entrainement?        

4.7/5 - (68 votes)

Pourquoi est-il primordial pour la récupération de boire suffisamment après un entrainement?

L’eau constitue 65% du corps humain, 70 à 75% de notre masse musculaire et presque 80% de la masse de notre cerveau. Trois chiffres qui suffisent à eux-seuls à souligner l’importance de l’hydratation. 

Pour faire simple, sans eau, il est impossible de survivre. Mais au-delà du caractère purement vital, l’hydratation est un élément indispensable à prendre en compte pour les coureurs. En effet, la déshydratation entraine une diminution significative des capacités aérobie, et plus largement de la performance. Négliger l’hydratation, c’est prendre le risque de réaliser une contre-performance.

gourde récupération boire

Quand faut-il s’hydrater pour optimiser sa récupération

En réalité, cette question n’est pas pertinente à elle-seule. La vraie question serait plutôt: comment veiller à rester hydraté en permanence? 

Ainsi, il faut boire avant, pendant et après l’entrainement. Schématiquement, l’eau se répartit dans le corps dans deux compartiments distincts.  Il y a ensuite des échanges permanents de l’un à l’autre de ces compartiments. Dès lors, il faut bien garder en tête que le fait de boire ne permet pas une réhydratation immédiate du corps. 

Il est donc primordial de veiller à boire tout au long de sa journée. Contrairement à ce qui pourrait nous sembler logique, il n’est pas conseillé d’attendre d’avoir soif pour boire. La sensation de soif est le signal que vous envoie votre corps pour vous indiquer que vous êtes d’ores et déjà déshydraté. Puisque la réhydratation n’est pas immédiate pour les raisons que l’on vient d’évoquer, si vous avez soif, il est déjà trop tard. 

Ce constat est d’autant plus vrai qu’avec l’âge, la sensation de soif se fait de moins en moins ressentir. En résumé, il n’y a pas de bon moment pour s’hydrater. L’apport hydrique doit se faire tout au long de la journée.

boire hydratation

Comment rester hydratés après un entrainement?

Chacun connait les préconisations classiques concernant l’hydratation : boire au moins 1,5 litres d’eau par jour. Si ce chiffre peut servir de base pour établir un minima, il n’est finalement que très peu significatif. 

La quantité optimale d’eau à boire au quotidien va en effet varier en fonction des besoins individuels de chacun, mais aussi de l’environnement, des conditions climatiques etc… Sans parler de l’alimentation quotidienne qui, si elle composée de plusieurs fruits et légumes, va participer à vous hydrater. 

Malheureusement, il est assez difficile de savoir avec certitude si l’on est suffisamment hydratés. Il faut rester à l’écoute de son corps, et ce bien au-delà de la simple sensation de soif. Survenues récurrentes de crampes, douleurs anormales à l’entrainement ou par la suite, courbatures persistantes, couleur des urines… Tous ces signaux doivent former un faisceau d’indice qui vise à vous alerter. 

De manière générale, il est conseillé de boire a minima un demi litre d’eau dans l’heure qui suit l’entrainement, puis de poursuivre l’hydratation tout au long de la journée de façon étalée. 

hydratation boire récupération

Que boire après l’entrainement pour favoriser une bonne hydratation?

Ces dernières années, de nombreuses boissons de récupération ont fait leur apparition dans les gourdes des coureurs. Sont-elles utiles? Peuvent-elles remplacer l’eau? Les réponses sont comme souvent nuancées. Il faut bien comprendre que l’eau reste la seule boisson indispensable pour assurer l’hydratation du corps (et plus largement pour vivre). 

Cependant, les boissons de récupération contiennent des glucides, des protéines et des micronutriments qui peuvent favoriser une meilleure récupération. Attention toutefois à vérifier la composition de votre future boisson! Toutes ne se valent pas, certaines étant bien trop sucrées. 

Enfin, il peut être intéressant de boire de l’eau gazeuse, bicarbonatée à l’issue d’un entrainement. C’est particulièrement vrai pour les entrainements au seuil par exemple. Cette eau va permettre de compenser le lactate produit à l’effort et ainsi de rétablir l’équilibre nécessaire à la récupération et à l’hydratation de votre corps. De plus, ces boissons sont riches en phosphore. Or, la sudation entraine une perte importante de sels minéraux. Boire de l’eau bicarbonatée pourra vous permettre de reconstituer plus rapidement vos réserves et ainsi, d’optimiser votre récupération.

L’hydratation dans le processus de récupération: quand et comment boire après un entrainement?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top