fbpx
0

Marathon: 4 idées reçues qui vous empêchent de vous lancer

Marathon: 4 idées reçues qui vous empêchent de vous lancer

Alors que les distances ultra se répandent, courir un marathon reste, dans l’inconscient collectif, une distance à part. Tout le monde peut-il vraiment courir un marathon ? En suis-je vraiment capable ? On vous libère de 4 idées reçues qui vous empêchent de vous lancer sur marathon.


1. Le marathon c’est pour les vieux

Il y a une idée reçue qui colle à la peau du marathon, c’est qu’il s’agirait d’une course dédiée aux « vieux ».

Dans la conception classique, le schéma est de faire ses armes sur cross et/ou piste avant de passer sur la route avec des 10km et des semis et ensuite passer au marathon.

Ce modèle est largement battu en brèche par les athlètes est-africains, certains arrivant sur marathon dès 20 ans.

Alors existe-t-il un âge idéal pour débuter sur marathon ? Oui ! Cet âge, c’est celui auquel vous avez envie de faire un marathon. Écoutez-vous et allez au bout de votre idée, ainsi vous pourrez aller au bout de vous-même.

>> A lire aussi – Comment l’âge impacte nos performances en course à pied ?


2. Je n’ai pas le gabarit idéal d’un marathonien

Quand vous pensez au marathon, vous avez sans doute en tête les silhouettes longilignes de Brigid Kosgei ou Eliud Kipchoge. Mais il n’est pas nécessaire de leur ressembler pour courir un marathon !

Que l’on soit petits, grands, minces, costauds, en suivant une préparation adaptée à nos capacités, nous sommes tous capables de courir un marathon. Vous découvrirez aussi que les bienfaits pour votre corps liés à la course à pied et à une préparation marathon sont nombreux.

Soyez donc vous-même, vivez librement votre corps et si une personne vous dit qu’on doit forcément être maigre pour courir un marathon, vous savez ce qu’il vous reste à faire : vous en éloigner le plus vite possible…en courant évidemment.


3. Un coureur qui court le marathon en plus de 4h n’est pas un vrai marathonien

Que vous visiez les minimas olympiques ou que vous souhaitiez tout simplement finir votre marathon, il est important avant de vous lancer dans votre prépa et même de vous inscrire, de définir quel sera votre objectif sur la course.

Il est fréquent de lire sur les forums ou sur les commentaires des réseaux sociaux que pour être un « vrai marathonien » il faut parvenir à descendre en dessous de tel ou tel chrono. Vous l’aurez compris, si vous écoutez déjà nos podcasts que nous ne rejoignons pas du tout cette philosophie de la course à pied.

Un marathonien, est un coureur qui, quelque soit son niveau, va mettre en place une stratégie réaliste et adaptée pour parvenir à son objectif et qui va ensuite tout mettre en œuvre pour y arriver et franchir la ligne d’arrivée du marathon.

Franchir la ligne d’arrivée d’un marathon en ayant absolument tout donné, du début de votre préparation jusqu’au 42,195ème kilomètre fait de vous un marathonien tout aussi légitime que si vous aviez battu le record du monde de la discipline.

Le marathon est un dépassement de soi, une aventure humaine exceptionnelle pour laquelle rien ni personne ne doit vous dicter vos objectifs.


4. La prépa marathon est beaucoup trop difficile et contraignante

La préparation et son contenu dépendent de l’objectif que vous vous êtes fixés et de votre niveau de départ. Soyons honnête, plus vous partez de loin plus il faudra prendre le temps de préparer cette magnifique échéance. Vous pourriez vous présenter sur la ligne de départ d’un 10km sans préparation et le finir : sur le marathon, on vous le dit tout de suite, ce n’est pas une bonne idée !

Ce que vous allez découvrir pendant votre prépa marathon sera magnifique.

Votre hygiène de vie va s’adapter aux exigences de vos entraînements, vous allez faire attention à la qualité de votre sommeil, vous allez enrichir de manière significative vos connaissances en alimentation, en hydratation, en renforcement musculaire et de manière générale sur le fonctionnement de votre corps et de votre esprit.

Et votre corps va vous surprendre, vous allez découvrir et développer des qualités qui vous étaient alors là inconnues et dont vous ne ne vous sentiez pas capables. Vous allez peu à peu développer votre auto-discipline vous forger un mental de champion qui vous servira dans toutes les sphères de votre vie personnelle et professionnelle.

Vivez à fond ce moment là.

On entend souvent, “l’objectif n’est pas le plus important, ce qui l’est c’est le chemin pour y parvenir”. Ce chemin c’est votre prépa marathon.

Des contenus pour vous libérer des idées reçues sur le marathon

Un contenu proposé par ASICS, Partenaire Officiel de TOUS les coureurs du Schneider Electric Marathon de Paris.


Paris Running Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top