fbpx
0

Marathon : lesquels courir absolument ?

Marathon : lesquels choisir absolument ?

Le nombre de marathons a littéralement explosé ces dernières décennies. A tel point, qu’au moment du choix de votre destination pour vous confronter au mythe vous pouvez ne plus savoir lequel choisir. On dit souvent qu’il vaut mieux l’embarras du choix que le choix de l’embarras… DLTDC vous aide à choisir votre marathon !
Marathons Incontournables

1. Les incontournables

Villes de légende. Foules en folie. Pelotons importants et denses – c’est important si on ne veut pas se retrouver seul au bout de 15km. Certains marathons réunissent tous les atouts pour réussir sa course et agrémenter son déplacement d’un après-course des plus sympathiques. New-York, Berlin, Paris, Londres. Des villes où vous auriez envie d’aller même sans courir alors imaginez si vous alliez le plaisir de pouvoir les parcourir en courant…

2. Rendez-vous avec l'histoire !

Le marathon d’Athènes n’est définitivement pas le plus roulant qui existe. Mais attention, vous allez courir sur les terres qui ont donné naissance à notre distance de légende et sur les pas de son héros : Phidippidès. L’Histoire, vous la foulerez réellement puisque l’arrivée se déroule sur le stade Panathénaïque qui accueillit les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne en 1896 !

Marathon Athènes

3. Pour la perf !

Nous vous entendons déjà crier derrière votre écran: Berlin ! Certes, mais nous l’avons déjà cité dans les incontournables et nous avons une règle : pas de doublons!  Le marathon de Valence s’affirme depuis quelques années comme une destination qui rime avec performance. Un parcours roulant, un temps idéal et un nombre de coureurs suffisamment important pour ne pas être isolé. En France, le marathon d’Annecy s’affirme également grâce à un parcours roulant autour du lac.

4. Ne loupez aucun ravito!

On dit souvent qu’il ne faut louper aucun ravitaillement sur un marathon, et nous vous l’avons également recommandé. Hé bien, il y a des marathons au cours desquels vous n’aurez même pas besoin qu’on vous rappelle cette consigne de course. Le marathon du Médoc et celui du Beaujolais ne se contentent pas de vous faire courir les 42km195 réglementaires mais proposent des parcours à travers vignes et caves, dégustation des breuvages en prime.

Marathon Medoc

5. Quelques kilomètres de plus...

Le Marathon de la Mer morte ne fait pas 42km195 mais 50km. Que nous est-il passé par la tête pour le proposer dans notre sélection ?! Peut-être la particularité de ce « marathon » qui est uniquement en descente et que son arrivée se situe sur le point le plus bas sur Terre – qui ne soit pas immergé évidemment. Une double spécificité qui excusera cet écart !

Marathon de la Mer Morte

6. L’exotisme en plus

Le marathon d’Hawaï est certainement celui qui à nos oreilles sonne le mieux même si cette destination ne nous apparaîtrait pas de prime abord comme celle d’un marathon. Mais voilà, Honolulu sonne comme une promesse de rêve et dans nos rêves il y a ces fameux 42km195. Préparez-vous toutefois à vous réveiller tôt, le départ est donné à 5h00 pour éviter la chaleur suffocante.

Marathon Hawai

7. Traverser les continents

Reliant les deux rives du Bosphore, le marathon d’Istanbul est le seul au monde à vous permettre de courir sur deux continents différents dans la même course. La course part de la rive asiatique de la ville, traverse le Bosphore par le pont intercontinental et rejoint la ville historique en longeant le Bosphore et en traversant la ville moderne. Un luxe, non ?

Marathon Istanbul

Préparez-vous au marathon dans les meilleures conditions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER!

  • Des contenus exclusifs
  • Les épisodes en avant-première
  • Des conseils personnalisés pour booster vos performances