fbpx
0

Nicolas Navarro, à la poursuite de ses rêves

Nicolas Navarro, à la poursuite de ses rêves

Son nom ne vous est sûrement pas inconnu et pour cause : Nicolas Navarro est le premier marathonien Français à avoir passé la ligne d’arrivée aux derniers Jeux Olympiques à Tokyo. Pourtant, rien ne le prédestinait à figurer parmi les grands athlètes de la distance reine. Découvrez le parcours d’un sportif d’exception qui se construit loin des sentiers battus.

4.7/5 - (885 votes)

Du cyclisme à la course à pied, il n’y a qu’un pas

Nicolas Navarro était initialement attiré par le cyclisme. Passionné et assidu à l’entrainement, il semblait promis à une belle carrière dans cette discipline. Pourtant, la vie en a décidé autrement.

Suite à une blessure, Nicolas a choisi de ne plus se concentrer sur le cyclisme. C’est alors que lui prend l’envie saugrenue de courir. Grand bien lui en fasse, il ne s’est pas arrêté depuis.

A lire >> Les sports complémentaires à la course à pied

Il faut dire qu’il évolue dans une famille de coureurs ! Son frère, Julien, est un adepte du Trail qu’il pratique à haut niveau. Sa compagne est elle-aussi coureuse et plus particulièrement marathonienne.

C’est d’ailleurs sur la distance reine que Nicolas Navarro a choisi de se lancer. Choix particulièrement osé lorsque l’on regarde le parcours classique des marathoniens présents sur la scène internationale.

Nicolas Navarro

Nicolas Navarro: un OVNI au parcours atypique  

Cross du collège, club d’athlétisme, compétitions sur piste, demi-fond, fond… C’est ainsi que l’on peut résumer le parcours classique des marathoniens que l’on retrouve au sein de l’équipe de France.

Nicolas Navarro constitue une exception. Arrivé sur le tard dans la course à pied, il a choisi de se concentrer directement sur marathon. Cette décision originale a forcé l’admiration autant qu’elle a pu faire grincer des dents. Mais Nicolas a su convaincre de la plus belle des manières: par le résultat.

A écouter aussi >> Martin Fourcade – Rien n’est jamais acquis

Avec des chronos plus que convaincants, Nicolas a intégré l’équipe de France et a pu participer à l’épreuve du Marathon lors des JO de Tokyo où il a fait des étincelles. 12ème au général, 1er Français, il a délivré une superbe performance et a achevé d’assoir sa légitimité sur la distance reine.

Nicolas Navarro

Et maintenant ?

A l’aube des tant attendus JO de Paris 2024, Nicolas Navarro ne cache pas son envie d’être une nouvelle fois sélectionné pour courir le Marathon dans notre capitale. Il met d’ailleurs tout en oeuvre pour être à son meilleur niveau.

Athlète professionnel depuis peu, il a pris la décision de se consacrer uniquement à sa passion pour continuer d’affoler les chronos et pourquoi pas arracher un podium olympique.

A lire >> Alimentation & Marathon, quelle stratégie adopter ?

Le trail? Très peu pour lui, il laisse ça a son frère qui brille dans cette discipline bien différente de la course. Il faudra donc attendre un moment pour le croiser sur le départ de l’UTMB ou de la SaintéLyon.

Mais nul doute que Nicolas saura faire parler de lui dans les années à venir… Affaire à suivre !




Nicolas Navarro, à la poursuite de ses rêves


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top