fbpx
2

#46 – Podologie du coureur: ce que vos pieds disent de vous! ASICS Running Lab Tour

Podologie du coureur: ce que vos pieds disent de vous! ASICS Running Lab Tour

Dans cet épisode enregistré depuis le ASICS Running Lab Tour, nous avons discuté avec Yves Lescure, l’un des meilleurs spécialistes Français en matière de podologie du coureur à pied. Bien loin des dogmes et des certitudes, c’est le bon sens du terrain qui va nous permettre de comprendre ce que nos pieds disent de nous!


Podologie du coureur, définition

La podologie moderne ne se concentre plus uniquement sur le pied mais propose une approche globale du membre inférieur et même de tout l’appareil locomoteur.

Le pied, est le point de départ de la chaîne locomotrice et il est donc obligatoire de considérer l’ensemble du corps humain pour déterminer le traitement approprié pour un coureur.

podologie coureur

Pourquoi consulter un podologue spécialisé en course à pied ?

Le plus important paramètre à prendre en compte est l’identification d’un problème chronique, une douleur, qui nuit à sa pratique de la course a pied, que ça soit sur la performance ou même jusqu’à sa capacité à courir.

La meilleure raison d’aller voir un podologue, c’est d’avoir une douleur qui empêche de courir ou qui réduit le plaisir de courir.

S’il existe une douleur chronique chez le coureur, c’est qu’il y a un mauvais fonctionnement de l’activité. La douleur est un système d’alarme qui alerte sur le surmenage d’un tendon, d’une zone articulaire…

Il y a donc des paramètres à régler d’un point de vue mécanique.

Quelles sont les principales blessures du coureur à pied ?

La blessure au genou est le chef de fil des problèmes du coureur.

Le syndrome syndrome fémoro-patellaire, ou le syndrome rotulien représente un quart des blessures en course à pied.

En seconde position on retrouve le syndrome de la bandelette ilio-tibiale, le fameux syndrome de l’essuie-glace, un peu moins présent mais qui a la spécificité de n’apparaitre que dans la course à pied ou le cyclisme.

Viennent ensuite les périostites et tendinopathies d’Achille.

Pour résumer, on peut parler de 40% de blessures au niveau du genou, dont 25% de syndrome rotulien, 10% de périostites et 10% de tendinopathies d’Achille.

>> Pour tout savoir sur les blessures en course à pied, écoutez cet épisode dédié !

podologie course a pied syndrome rotulien

La chaussure est le principal vecteur de blessure en course à pied, vrai ou faux ?

FAUX. Le premier facteur de blessures en running, c’est une augmentation trop importante de la charge d’entraînement.

Il y a une unanimité qui se fait dans la littérature scientifique, que ce soit celle des kinés, des podologues, des bio-mécaniciens, c’est que l’augmentation de la charge d’entraînement inconsidérée ou une mauvaise gestion de sa charge d’entraînement, est le facteur de risque numéro un.

La chaussure est le coupable idéal et peut en faire partie, mais pas systématiquement.

Une forme de pied parfaite pour la course à pied ?

Les pieds plats ou pieds creux sont des caractéristiques architecturales ou structurelles. C’est une des caractéristiques d’un maillon de la chaîne du corps humain.

Ce qu’il faut comprendre et qui est important quand on parle de running, ce n’est finalement pas le fait que le pied soit creux ou plat, c’est son expression dans le mouvement, c’est à dire la manière dont on va le faire fonctionner.

Il existe un multitude de façons de fonctionner qui peuvent être pathologiques, ou pas du tout, puisque corrélées à d’autres maillons de la chaîne qui vont interagir entre eux.

Ce n’est donc pas parce qu’on a un pied plat, que l’on doit aller chez le podologue et qu’on doit porter une semelle orthopédique. C’est parce que à un moment donné, dans une activité, quelle qu’elle soit, ce pied plat déclenche un problème.

Un podologue qui s’occupe d’un coureur doit regarder si sa façon de courir lui occasionne des douleurs. C’est le point le plus important de l’examen.

podologie course a pied

Pronateur, supinateur ou neutre quel impact sur notre course ?

La pronation, désigne la tendance du pied à s’écrouler sur l’intérieur et la supination à s’écrouler sur l’extérieur.

Ce qu’il va falloir retenir et analyser, c’est l’influence de la pronation ou de la supination sur les tissus du pied et de voir dans quelle mesure ils vont être responsable ou pas du dysfonctionnement du genou.

Ces paramètres doivent être corrélés à l’ensemble de la biomécanique du membre inférieur.

>> Optimisez votre foulée en 4 étapes !

Comment choisir une chaussure de running qui vous correspond ?

Selon un étude conduite par ASICS, 81% des coureurs pourraient courir avec une chaussure qui ne leur correspond pas.

Le choix va déjà dépendre de votre profil et de vos objectifs.

Si on parle d’un coureur, qui court 3 à 4 fois par semaine, qui réalise les objectifs qu’il s’était fixé et qui ne souffre pas, il est conseillé de garder le même matériel que celui que l’on utilise habituellement.

Le corps humain est une machine. Si, à un moment donné, un certain niveau de pratique, de durée, d’intensité, le corps fonctionne bien, ça veut dire qu’il est complètement adapté à cette pratique.

Dès que vous allez changer un paramètre, vous allez demander à votre corps de faire fonctionner moins ou plus certaines autres structures qui vont peut être ou peut être pas l’accepter.

Le choix des chaussures est donc plus facilement envisageable chez un coureur blessé.

Les caractéristiques d’une chaussure engendrent des conséquences mécaniques sur le membre inférieur. Il faut donc considérer que l’on a tous une dose de charge mécanique que l’on prend dans le corps quand on court.

Ce qui va être intéressant d’analyser, c’est comment ces charges sont réparties et les caractéristiques de la chaussure peuvent changer cette répartition.

podologie du coureur yves lescure

A propos du ASICS Running Lab Tour

Le ASICS Running Lab Tour, c’est 2h d’accompagnement sur-mesure avec les experts ASICS. Vous pouvez y bénéficier d’un bilan complet et gratuit de votre foulée par un podologue de l’Institut National de Podologie, essayer directement la paire de chaussures de running ASICS recommandée ainsi que les dernières nouveautés et suivre un entraînement d’une heure encadré par un coach de la Fédération Française d’Athlétisme pour tester les produits.  >> Pour tout savoir sur le ASICS Running Lab Tour

>> QUELLE CHAUSSURE DE COURSE SUR ROUTE EST FAITE POUR VOUS? Répondez à 4 questions rapides pour vous aider à trouver les technologies et les chaussures les plus adaptées à votre façon de bouger.


Podologie du coureur: ce que vos pieds disent de vous! – Podcast

VMA Boost Challenge

2 comments on #46 – Podologie du coureur: ce que vos pieds disent de vous! ASICS Running Lab Tour

  1. benoit dit :

    Merci. Pour cet article

    1. Pierre-Emmanuel Huteau dit :

      Avec plaisir Benoit ! Des conseils pertinents de Yves Lescure, notre podologue spécialiste course à pied !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top