fbpx
0

Comment progresser sur route grâce au trail running?

Comment progresser sur route grâce au trail running?

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au trail running et plus particulièrement à ses bienfaits en termes de renforcement physique physique et mental. Comment cette pratique peut-elle nous aider à améliorer notre bien-être, à booster notre motivation pour progresser ?! 

4.7/5 - (877 votes)

Le boom du trail running

Depuis la pandémie et les confinements, beaucoup de Français et Françaises ont décidé de quitter les grandes métropoles, pour aller vivre à la campagne (ou tout du moins en périphérie des grandes zones urbaines). Forcément, quand notre mode de vie change, notre rapport au sport à aussi tendance à changer.

Dans ce contexte, de plus en plus de coureurs cherchent non seulement à renouer avec la nature mais aussi à remettre au centre le sentiment de liberté que procure le running (qu’ils avaient pu mettre parfois de côté au profit de la performance. Et pour ça, quoi de mieux que courir dans en pleine nature, au cœur des montagnes ou des forêts ?

trail running

Mode ou tendance?

Plus qu’une tendance, le trail running est un véritable fil rouge dans l’histoire de notre sport. Il faut bien comprendre que depuis plus 50 ans, la pratique de la course à pied  n’a cessé d’évoluer. Il faut savoir que jusqu’à la fin des années 1960, la course à pied était cloisonnée aux stades d’athlétisme.

À ses débuts, c’était presque inimaginable de courir dans les rues. Puis à partir des années 1970, la course à pied a commencé à sortir des stades pour se tourner vers la route avec notamment l’essor du marathon. Dans les années 1990/2000, la course à pied s’est invitée au cœur des villes avec l’essor du running. Puis elle s’est tournée vers les parcs et maintenant, la nature avec l’essor du trail running. Tout ceci dans une forme de continuité.

En effet, de tout temps, la course à pied a toujours cherché à s’affranchir des infrastructures sportives traditionnelles pour devenir plus libre, intuitive, bénéfique et surtout axée sur le plaisir.

trail running

Des avantages à pratiquer le trail running quand on est un coureur sur route?

Il y en a ! Tout d’abord, on sait que le corps s’adapte sans arrêt à ce à quoi il est confronté. Quand on commence le running, les résultats sont en général assez rapides et impressionnants. Heureusement et malheureusement, le corps s’adapte vite et il aura besoin de nouveaux stimuli pour continuer à progresser.

Si on effectue toujours le même programme d’entraînement pendant plusieurs mois, années, il est probable que nous arrivions à un palier et que nous stagnions car le corps s’est adapté aux entraînements. C’est la raison pour laquelle un plan d’entraînement doit toujours varier les séances, les intensités, les distances pour inciter notre corps à s’adapter perpétuellement.

À lire >> Les plus beaux spots de trail pour courir cet été

Par ailleurs, d’un point de vue physiologique, il est important de varier les activités sportives. Le corps est un tissu vivant qui a besoin de connaître différents paramètres de stimulation pour être capable de mieux s’adapter. Le trail running vous permettra ainsi de continuer à progresser.

La période estivale peut être un bon moment pour varier sa pratique du running. Surtout pour les personnes  qui souhaitent diversifier leurs pratique sportive mais qui ne sont pas spécialement attiré par le vélo ou la natation. Le trail running est une très bonne alternative !

progresser

Les bénéfices de cette discipline

L’un des premiers (qui est presque évident), c’est que le trail nous permet d’améliorer notre équilibre et notre proprioception. Nos organismes sont soumis à la gravité ce qui est une contrainte pour notre corps et pour s’adapter, il doit mettre en place plusieurs mécanismes pour se maintenir érigé contre cette force.

L’équilibre du corps est régi par 3 systèmes:

  • le système vestibulaire de l’oreille interne (sorte de “niveau à bulle” en 3D),
  • le système visuel,
  • la proprioception, qu’on pourrait définir comme la capacité de “sentir son propre corps”, notre  perception de soi.

Il faut bien comprendre que les informations proprioceptives arrivent de partout dans notre organisme. Notre corps est rempli de petits capteurs dont chacun est chargé d’une tâche. On en retrouve énormément dans les muscles, les tendons et les articulations.

Ces informations parviennent jusqu’aux noyaux vestibulaires du tronc cérébral, qui adapte la position des yeux, de la tête et des membres pour maintenir l’équilibre notamment  lors de mouvements complexes qu’on retrouve en course à pied.

À écouter >> Running Flow, atteindre son pic de plaisir et de performance

Le trail est avant tout une discipline d’endurance. Il faut donc être capable de mettre le corps et l’esprit en “pilote automatique”.  Cela demande une forte capacité de gestion. Ainsi, un des enjeux principaux sera d’apprendre à rester lucide. Cela concerne notamment l’alimentation, les choix de trajectoire sur ces terrains escarpés, mais aussi l’agressivité dans l’effort en fonction du moment de course.

De plus, le trail sous-entend de réaliser des efforts longs. Or, après plusieurs heures de course, la plupart des coureurs vont avoir tendance à réfléchir, à s’interroger et donc, va pouvoir trouver du sens dans sa pratique sportive.

Enfin, évoluer en pleine nature, au milieu de paysages souvent radieux amène directement à la notion de plaisir. Progresser oui, mais il est important de garder le plaisir au centre. Le trail est particulièrement indiqué pour cela car les courses sont souvent organisées dans des endroits particulièrement magnifiques.

progresser trail running

Comment progresser sur route grâce au trail running?

https://www.youtube.com/watch?v=ClpzUdddv6U

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top