fbpx
1

Quel petit-déjeuner avant un footing?

Quel petit-déjeuner avant un footing?

Le footing en endurance fondamentale est sûrement une des sorties les plus agréables d’une préparation. L’effort à fournir n’est pas intense, ce qui nous amène souvent à négliger les fondamentaux parmi lesquels on retrouve le contenu du petit-déjeuner. Alors, quel petit-déjeuner avant un footing? Quelques explications…

4.8/5 - (55 votes)
petit-déjeuner

Dois-je impérativement prendre un petit-déjeuner avant un footing?

La réponse est non. Vous pouvez tout à fait enfiler vos baskets au saut du lit, boire un verre d’eau et partir en footing directement. Cela peut vous permettre de gagner quelques précieuses minutes de sommeil. 

Attention, il est bien ici question de footing en endurance fondamentale ! Ne vous amusez pas à vous lancer dans une séance en intensité le ventre vide ! Au-delà des risques pour votre santé, cela risque de se révéler totalement contre-productif. 

Nous avons déjà évoqué les avantages et les inconvénients du footing à jeun, qui ne présente finalement pas un intérêt fondamental pour optimiser ses performances. Ainsi, s’il est tout à fait possible d’envisager de sauter le petit-déjeuner avant son footing, il est inutile de le faire pour booster sa progression. 

A lire aussi >> Courir à jeun: est-ce vraiment une bonne idée?

Que dois-je manger avant un footing?

petit-déjeuner

Le footing suppose un effort modéré. A ce titre, il n’est pas nécessaire de suivre scrupuleusement la règle des 3 heures qui consiste à terminer son dernier repas 3 à 4 heures avant l’effort. 

Pour autant, il ne s’agit pas de partir courir avec avoir englouti une baguette de pain-beurre avec de la pâte à tartiner en bonus ! Si vous pouvez prendre un petit-déjeuner, ce dernier doit tout de même obéir à quelques règles… 

Tout d’abord, l’élément le plus important est l’hydratation. Pensez à boire avant de commencer votre footing : thé légèrement sucré, café pour les plus accros (attention toutefois à l’excès de caféine)… 

Pour ce qui est du solide, privilégiez des aliments faciles à digérer assez riches en glucides pour vous fournir l’énergie nécessaire à votre sortie. Le pain, le muesli maison (sans sucre ajouté), les biscottes etc feront parfaitement l’affaire. Ajoutez un fruit frais tel que la banane, très bénéfique pour les sportifs du fait de sa haute teneur en magnésium. 

A écouter >> Quels facteurs influencent la dépense calorique en courant?

Enfin, vous pouvez compléter votre petit-déjeuner avec un produit laitier, une source de protéines comme les oeufs ou le jambon, et surtout un fruit tel que la banane. 

Attention à l’excès ! Manger oui, mais il ne s’agit pas ici de festoyer. Votre entrainement vous attend et vous risquez de souffrir et d’être ballonnés si vous avez trop mangé. 

Ainsi, pourquoi ne pas scinder votre premier repas en deux? Optez pour un thé, un petit bol de muesli et une demi banane avant le départ, puis complétez au besoin avec un produit laitier au retour de l’entrainement. 

petit-déjeuner
vma boost challenge 10k

One comment on “Quel petit-déjeuner avant un footing?

  1. Pierre dit :

    Ah ben non, pas du lait ! La plupart de la population adulte ne produit pas de lactase pour le digérer. Mais un fromage à pate dure (peu ou pas de lactose), oui!
    Le mieux restant de ne rien manger avant un footing matinal pour éviter la concurrence entre effort physique et digestion. Vu la faible intensité de l’effort, aucun risque de faire un hypoglycémie (ressources de glycogène accumulées les jours précédents dans le cadre d’une alimentation intelligente).
    Bon week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top