fbpx
0

Récupération post-marathon: comment l’optimiser?

Récupération post-marathon: comment l’optimiser?  

Ça y est, vous l’avez fait ! Vous avez terminé votre marathon après une préparation menée d’une main de maître. Maintenant, place à la récupération post-marathon ! Mais comment l’optimiser ? On vous donne quelques pistes.

4.6/5 - (58 votes)

Une fois la ligne d’arrivée passée, place à la récupération post-marathon! 

Vous en rêviez depuis des mois, vous l’attendiez avec une impatience teintée de crainte, mais maintenant ça y est : vous êtes finisher. La ligne d’arrivée est dorénavant derrière vous et vous pouvez être fiers de vous. 

L’important maintenant, c’est de bien vous hydrater. Lors de votre course, vous avez transpiré et malgré les ravitaillements, vous avez perdu beaucoup d’eau. Il est donc primordial de boire pour se réhydrater. Privilégiez les eaux riches en bicarbonate et en sel minéraux. En effet, votre sueur ne se compose pas uniquement d’eau. En transpirant, vous perdez aussi divers minéraux et devez reconstituer vos réserves à l’issue de la course. 

 A cela vous pouvez ajouter une barre de céréales ou un fruit facile à digérer comme la banane pour éviter les mauvaises surprises digestives. 

A écouter >> Schneider Electric Marathon de Paris: le grand debrief

Poursuivez votre hydratation tout au long de la journée : il ne suffit pas d’engloutir une bouteille à l’arrivée. L’apport hydrique doit être constant et régulier. Pour le dîner, veillez à avoir un apport de féculents conséquent pour reconstituer votre stock de glucides. Le riz, les pâtes complètes, les pommes de terre ou encore la semoule seront vos meilleurs alliés !

Enfin, pourquoi ne pas vous octroyer un petit massage de récupération post-marathon ? Electrostimulateur, kinésithérapeute peuvent vous être utiles à condition de vous ménager : exit les programmes « renforcement » et les massages ultra dynamiques ! Contentez-vous de massages doux et optez pour des programmes de récupération adaptés. Vous ne devez ressentir aucune douleur. 

récupération post-marathon

Et après? Le repos. 

Vous venez de l’expérimenter : le marathon est une distance extrêmement exigeante. Il va vous falloir du temps pour récupérer. 

Le temps, c’est la clé d’une bonne récupération. Alors rangez vos baskets ! 10 jours de repos complet seront a minima nécessaires pour permettre à votre corps de récupérer. On a bien dit repos COMPLET. Vous pouvez vous balader tranquillement, nager pour le loisir sans forcer, mais ne tentez pas de pratiquer un sport quelconque, même porté. 

A lire aussi >> Course à pied: Comment bien gérer ses apports en glucides?

Au bout de 10 jours, vous pouvez envisager de reprendre des sports portés comme le vélo ou la natation. La pratique doit rester modérée, il ne s’agit pas de se lancer dans des entrainements intensifs ! 

Bien évidemment, ces minimas sont donnés à titre indicatif. L’important est d’écouter son corps et de veiller à ne pas trop lui en demander. Notez bien que les conséquences d’une mauvaise gestion de la période de repos post-marathon peuvent apparaitre jusqu’à 1 mois après le jour de la compétition. 

Enfin, un des volets les plus importants de la récupération reste le sommeil. Dormez, ménagez-vous des petits temps de sieste, couchez-vous tôt… Patientez un peu avant de vous laisser embarquer par la Saturday night fever. 

Pour vous épauler, vous pouvez là encore vous tourner vers des appareils d’électrostimulation, des outils spécifiques comme les rouleaux de massage ou faire appel à des professionnels comme les kinésithérapeutes. Massages et auto-massages seront particulièrement bénéfiques pour prendre soin de votre corps après un effort aussi intense. 

Retrouvez tout le contenu de Objectif Marathon, le podcast officiel du Schneider Electric Marathon de Paris

Un contenu proposé par ASICS, Partenaire Officiel de TOUS les coureurs du Schneider Electric Marathon de Paris.

asics marathon paris

vma boost challenge 10k

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top