fbpx
1

Reprendre le running après le COVID

Reprendre le running après le COVID

Alors que les heures sombres liées à l’épidémie de COVID-19 semblent derrière nous, certains coureurs sont confrontés à des difficultés pour reprendre après la maladie. Alors, comment s’y prendre pour reprendre le running après le COVID?          

4.8/5 - (70 votes)
COVID running

J’ai le COVID, quand puis-je reprendre le running? 

Tout d’abord, ne tentez surtout pas de courir si vous avez contracté le virus ! Cela pourrait retarder votre guérison, nuire à votre récupération voire aggraver certains symptômes. Tout entrainement se révèlera totalement contre-productif. 

La meilleure chose à faire, c’est de lever le pied pendant au moins 7 à 10 jours selon l’évolution de la maladie et des symptômes. Bien sûr, cette durée n’est donnée qu’à titre indicatif. Il faut surtout tenir compte de son état, de ses ressentis et de sa forme en général. On sait en effet que si le COVID peut être parfaitement bénin chez certaines personnes, il peut aussi entrainer de sérieuses complications. Embolie pulmonaire, troubles cardio-vasculaires, fatigue extrême et même perte de l’équilibre synonyme de troubles neurologiques… Il ne faut pas sous-estimer ce virus, qui a paralysé le monde pendant plusieurs mois. 

Première précaution ? Attendre la disparition totale des symptômes. Ne vous contentez pas d’un « Ça va mieux », visez le « Ça va bien ». Au moindre essoufflement, à la moindre douleur thoracique, stoppez nette votre activité.   

Enfin, la meilleure option reste de consulter un professionnel de santé tel qu’un médecin du sport et de faire des examens médicaux afin d’avoir une idée précise de votre état de forme physique à la suite de la maladie. En particulier, en cas d’essoufflement trop important, il s’agira peut-être d’effectuer un bilan cardiaque et pulmonaire en plus du traditionnel test d’effort. 

Puis-je être contraint d’attendre plusieurs mois avant de reprendre le running?  

reprendre running

Malheureusement, la réponse à cette question est oui. Bien que l’on n’en entende pas beaucoup parler, il existe une forme particulière de COVID-19 dite « COVID long ». 

Hormis les cas de complications grave comme la myocardite, certaines personnes sont victimes de ce que l’on appelle le COVID long. Dans ce cas, les sensations d’essoufflement et la fatigue extrême vont se prolonger pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

À écouter aussi >> Psychologie du coureur: faut-il aimer souffrir pour courir?

Dans ce cas, le temps d’arrêt de la course à pied et plus largement du sport, sera bien plus significatif. Sans pouvoir donner de durée estimative précise, on estime que certains coureurs ont dû s’arrêter environ 6 mois avant d’être sûrs de pouvoir reprendre en toute sécurité. 

Vouloir brûler les étapes, c’est prendre le risque d’aggraver la maladie et de repousser d’autant la reprise effective. Car avouons-le, les reprises prématurées ne permettent jamais de retrouver sa forme physique. 

Enfin, il faut garder à l’esprit que le COVID long touche tous les profils d’individus et n’épargne donc pas les sportifs. S’il ne faut pas tomber dans la paranoïa, se croire invincible n’a jamais rien donné de bon non plus. 

Comment reprendre une fois rétabli du COVID?  

COVID

Le principe est finalement assez proche de celui d’une reprise post-blessure. La clé est la progressivité. Rien ne sert de courir, mieux vaut partir à point. Enfin si, il faut courir, enfin vous m’avez compris. 

Mais cette fois, la graduation devra être encore plus marquée. Avant même d’envisager une sortie footing, il va falloir commencer par effectuer de simples marches à allure normale, des étirements etc… Si aucun essoufflement ni aucune douleur n’apparaissent, vous pouvez passer le cap de la marche soutenue ou encore du yoga actif. Il faut remettre votre corps en mouvement tout en surveillant sa réaction à l’effort. 

Une fois que vous avez renoué avec la notion d’effort et que vous vous êtes assurés que votre corps le supporte bien, vous pouvez commencer à courir en effectuant des footing souples, courts à une allure très confortable. Peu à peu, vous pourrez allonger les sorties, ajouter des séances et réintroduire des séances en intensité. Il peut être opportun de suivre un programme spécial « reprise » de la course à pied pour respecter les impératifs de progressivité. 

N’hésitez pas à solliciter l’avis d’un médecin en amont, et armez-vous de patience. Acceptez l’idée que la reprise sera longue et que votre niveau d’avant la maladie est pour le moment inatteignable. En avançant lentement mais sûrement, vous vous assurerez une reprise réussie. Alors prenez soin de vous! 

One comment on “Reprendre le running après le COVID

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top