fbpx
2

Cécile Coulon – « À l’instant où j’ai fini mon marathon, ma vie a changé. »

Cécile Coulon – « À l’instant où j’ai fini mon marathon, ma vie a changé. »

Cécile Coulon est une véritable prodige de l’écriture. Auteure et poétesse, depuis ses 16ans, ses livres rencontrent un fort succès critique et populaire. Pour faire mentir les clichés, Cécile est aussi une véritable passionnée de course à pied. Elle s’est lancée dans la grande aventure du marathon et en a tiré de belles leçons. Rencontre avec une personnalité exceptionnelle!

4.7/5 - (887 votes)

Cécile Coulon: une sportive hors normes

Très tôt, Cécile Coulon s’est distinguée. à 16 ans, elle publie son premier livre: « Le Voleur de vie« . Quelques années plus tard, à l’âge de 21 ans, elle rencontre un grand succès avec son troisième livre : « Le roi n’a pas sommeil« .

Mais là où certains jeunes ont vu leur carrière prendre fin lors de la transition à l’âge adulte, elle transforme l’essai à 21 ans avec son roman « Une Bête au Paradis« . Ce dernier lui vaudra d’ailleurs le Prix Littéraire du Monde en 2019.

A écouter aussi >> Lâcher prise sportif: comment éviter la surcharge mentale?

Bien loin de l’image que l’on se fait traditionnellement des romancières, Cécile est aussi une grande sportive. Elle est particulièrement passionnée de course à pied et y puise même son inspiration. Elle avoue avoir écrit « Une Bête au Paradis » sous perfusion de course à pied.

Bien loin des shots de caféine dans l’ambiance tamisée d’une vieille bibliothèque poussiéreuse!

Cécile Coulon marathon

Une rencontre inoubliable avec le marathon

Loin d’être un simple exutoire ou une façon de se maintenir en forme, la course à pied est une véritable source d’inspiration pour Cécile Coulon.

Courir lui a d’ailleurs inspiré l’écriture d’un livre: « Petit éloge du running« . Elle s’y attelle notamment à un véritable travail de recherche sur la course à pied, sa pratique et le sens que l’on a pu lui donner tout au loin de l’Histoire de l’humanité.

À lire >> Comment concilier course à pied et vie de famille?

En ce qui la concerne, Cécile considère la course comme un besoin nécessaire à son équilibre et non comme une quête de performance. Pourtant, elle a pris la décision de se lancer sur la mythique distance du marathon.

Grand bien lui en fit car de son propre aveux, lorsqu’elle a franchi la ligne d’arrivée, sa vie a changé. Bien au-delà du chrono, c’est le défi personnel qui l’a poussée à se lancer dans cette belle aventure.

Cécile Coulon marathon


Cécile Coulon – « À l’instant où j’ai fini mon marathon, ma vie a changé. »


2 comments on Cécile Coulon – « À l’instant où j’ai fini mon marathon, ma vie a changé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top